Newsletter No. 6 ¦ 17 juin 2019

Mesdames, Messieurs,

L’activité de la communauté de la charte de digitalisation a été également impactée par le coronavirus. Voici les nouvelles dates des différents évènements.

Journée annuelle de la communauté de la charte de digitalisation

Nous serons heureux de vous accueillir le 22 octobre 2020 à l’INFORAMA Rütti pour notre conférence annuelle « Intelligence artificielle – une opportunité pour l’agriculture et l’industrie agroalimentaire ». L’inscription est ouverte dès à présent ici; vous pourrez à cette occasion prendre connaissance d’applications concrètes en matière d’intelligence artificielle pour l’agriculture et l’industrie agroalimentaire.

Workshop sur l’échange de données agricoles

Le workshop sur l’échange de données agricoles a également dû être reporté. Il aura lieu à Sursee lors de la matinée du 3 septembre 2020. Nous invitons toutes les personnes intéressées par ce thème à s’inscrire. Veuillez nous envoyer un email à kurse@agridea.ch avec vos coordonnées. Les résultats de l’enquête menée fin 2019 serviront de base de travail. Vous pouvez télécharger le programme du workshop ici.

Charte de digitalisation : ensemble pour des solutions durables

Vous trouverez dans la revue de la recherche agronomique suisse un article sur la charte de digitalisation dans l’agriculture et l’industrie agroalimentaire en Suisse. Des études de cas mettent en avant les activités des membres de la communauté de la charte en matière de digitalisation du secteur ainsi que les défis auxquels sont confrontés la recherche, le conseil, le secteur privé et l’administration.

L’agriculture suisse est-elle numérique ?

Les résultats d’une enquête menée auprès des agriculteurs suisses concernant l’avancement de la numérisation dans les productions végétales et animales, ont été publiés par la recherche agronomique suisse.

Exemples glanés sur la numérisation

Lors de ces dernières semaines durant lesquelles le coronavirus a occupé le devant de la scène, la digitalisation a continué malgré tout de recevoir un coup de pouce à différents niveaux. L’agriculture et l’industrie agroalimentaire se sont trouvées confrontées à de nouveaux défis; elles ont pu trouver à cet égard de nombreuses solutions efficientes qui perdureront au-delà de la période de pandémie.

Voici quelques exemples glanés par les membres du comité :

« À la Ferme » et TWINT : un duo gagnant en cette période de coronavirus

Avec plus de télétravail et de cuisine à la maison durant la période de confinement, ce sont aussi plus de consommateurs qui se sont tournés vers les marchés à la ferme et tous les autres points de vente directe agricoles. Le système de paiement sans numéraire TWINT, qui existait bien avant la période du COVID 19, s’est révélé être une formidable opportunité pour les nombreuses exploitations agricoles qui se sont organisées sur la plateforme en ligne « À la Ferme ». Ainsi ces exploitations étaient prêtes à répondre à l’augmentation de la demande grâce à ce moyen de paiement pratique et fiable pour l’ensemble des parties concernées.

Feldtage digital

Suite à la décision de reporter d’un an, du 2 au 4 juin 2021 les journées « Feldtage », les organisateurs, qui continuent à entretenir les cultures et les installations expérimentales, évalueront et communiqueront en ligne et en continu les résultats des diverses expérimentations. Ceci a été fait grâce au journal « Feldtage » diffusé quotidiennement de 19h30 à 20h entre le 10 et 12 juin 2020 et dans lequel on a notamment parlé des nouvelles variétés de céréales et de colza ainsi que de l’état d’avancement de nombreuses expérimentations passionnantes. Chaque soir un invité était présent afin de répondre à toutes les questions d’actualité en lien avec la production végétale. Les participant-e-s ont eu la possibilité de poser leurs questions aux invités via un Live-Chat. Les vidéo sont toujours disponibles en ligne ici.

Le conseil fonctionne aussi très bien en ligne !

Les employés d’AGRIDEA ont très vite pu déménager leur bureau à domicile en s’appuyant sur l’infrastructure existante. Les vidéoconférences occupaient déjà une place importante avant la pandémie afin de coordonner les échanges entre les trois sites d’AGRIDEA. Un soutien ciblé dans ce domaine a donc pu être fourni aux clients; AGRIDEA a publié sur son site Internet des expériences et des conseils pour organiser et animer des vidéoconférences et des Webinaires; elle a également accompagné les vulgarisateurs pour les aider à réaliser des Farminars. Les évènements alternatifs organisés sous forme de Webinaires ont été très bien accueillis et resteront proposés à l’avenir.

Fenaco dispose également d’une très bonne expérience en matière de Farminars. Plus de 1000 participants ont assisté ce printemps aux visites virtuelles de terrain et les retours sur cette expérience ont été très positifs.

Centre viticole de Wädenswil : plus actif que jamais dans le domaine digital

Avec le projet « Digital Winery », le centre de Wädenswil intensifie son action en faveur de la digitalisation du secteur viticole ainsi que pour fournir aux utilisateurs l’accompagnement nécessaire. L’application Digital Winery a été développée en collaboration avec Qualist AG. Le projet SmartHarvest actuellement en cours vise à développer un logiciel de prévision de récolte (App). Pour plus d’informations : sieghard.vaja@weinbauzentrum.ch

 

Suisse-Grêle : l’utilisation des données satellites pour optimiser la gestion des risques est en phase pilote

Suisse-Grêle développe son expertise en matière de nouvelles technologies. Dans une phase pilote, l’utilité des données de télédétection en routine est testée pour l’évaluation des cultures (évaluation complémentaire en « quasi télétravail ») avec un développement des applications pratiques. Le Swissagroindex est déjà disponible en ligne. Il permet d’évaluer le risque local en matière de grêle et fournit des informations précises et mises à jour quotidiennement en matière de fluctuations des précipitations et de risques de sécheresse pour le maïs, la betterave sucrière, les pommes de terre, le blé, le colza et le tournesol. Plus d’informations sur : https://www.hagel.ch/fr/medias/

Rester proche du client malgré la distance

Avec le système « Connected Support », John Deere peut fournir une assistance à distance basée sur les données en provenance des machines. Les techniciens peuvent corriger les défauts constatés directement via la télémaintenance. Cette fonctionnalité est accessible si les machines disposent d’outils de télémétrie et si leur accès est ouvert aux techniciens. John Deere est convaincu que le « Connected Support » continuera d’être un service incontournable même après la crise du coronavirus. L’article complet est disponible auprès de « Technique Agricole » ici.

 

FAQ coronavirus pour l’agriculture

L’office fédéral de l’agriculture (OFAG) a répondu sur son site Web aux questions les plus fréquemment posées sur le coronavirus.

 

Bienvenue dans la Communauté de la Charte numérisation !

Fin 2019, 110 entreprises et organisations avaient signé la charte. De nouveaux membres nous rejoignent en 2020. Nous accueillons chaleureusement :

Vous souhaitez collaborer à la Communauté de la Charte ou vous avez un évènement à promouvoir sur www.agridigital.ch ? Alors contactez-nous sur contact@agridigital.ch

Sincèrement vôtre

La Communauté de la Charte digitalisation pour l’agriculture et l’industrie agroalimentaire.